Comment mettre en place les meilleures stratégies de référencement

images 2Les commerces en ligne ont connus un énorme succès. Que ce soit pour y acheter des appareils électroniques, des meubles ou encore des lingeries, on peut y trouver de tout. De ce fait, la concurrence est rude. Pour pouvoir attirer le plus de clients possible, les cybercommerces mettent en place une stratégie de référencement.

La rédaction web :

De nos jours, les possibilités qu’offre l’internet sont immenses. Que ce soit pour travailler, pour s’amuser, pour faire des connaissances ou même pour acheter. Depuis quelque temps, les cybercommerces ont connu un énorme essor. Face à cela, on fait appel aux agences de la rédaction web. La rédaction web n’est autre que la rédaction de texte percutant qui incite les internautes à acheter une marchandise. La méthode d’écriture avec la presse écrite est la même. C’est-à-dire se renseigner sur le net et regrouper les informations. Les règles de base de la rédaction web est simples, avoir une bonne culture générale, savoir maitriser la langue écrite et être créatif. Les internautes sont toujours à la recherche des bonnes affaires. Ils ne vont pas s’attarder sur un site qui ne leur fournit pas ce qu’il désire. Par contre, ils jettent leur dévolu sur un produit qui présente une description originale et captivante. Pour ce faire, la maitrise de la pyramide inversée est de rigueur. Cette méthode consiste à réunir les informations essentielles concernant le produit. Elle permet d’attirer le « lecteur zappeur » qui n’accorde pas une minute à lire un texte.

Mettre en place les stratégies de référencement :

Les e-commerces sont en permanence en concurrence. Pour encore attirer plus de visite, ils ont recours au référencement. Le but de mettre en place une stratégie de référencement est d’attirer le plus grand nombre de visites. Le succès d’un site dépend en effet d’un bon référencement madagascar. Cette dernière participe grandement à la visibilité d’un site grâce à l’ajout de mots-clés percutant et afin d’être en première liste dans le moteur de recherche. En premier lieu, le choix des mots-clés à utiliser est essentiel.  Il faut utiliser des mots-clés pertinents et simples. Mais  pas au point d’en mettre une à chaque phrase, cela deviendrait superflu. Lorsque les internautes seront plus facilement dirigés vers le site. Un style d’écriture simple et concise reste également un meilleur référencement. En effet, le contenu du site joue un rôle important dans pour la visibilité d’un site. Par rapport à al recherche de l’internaute, on peut y mettre des images, des vidéos, bref, tous ceux qui pourront être favorable à la visibilité du site. À Madagascar, le pays est devenu numéro un en externalisation offshore. On compte actuellement bon nombre d’agences de rédaction web. De ce fait, la concurrence fait rage, chacun proposant des tarifs abordables et attrayants.

 

Quel est l’avenir du contenu rédactionnel?

image 5L’évolution perpétuelle de la technologie contemporaine conduit à l’utilisation de l’outil internet comme étant un moyen de recherche rapide, efficace et complet. Pourtant, tous ces articles et moteurs de recherches sur le web ont été écrit par des personnes physiques, spécialisés dans le métier nommés Rédacteurs web. Mais ces articles sont-ils fiable au niveau des lecteurs? Quel est l’avenir du contenu rédactionnel?

 

Le rôle des rédacteurs web

Les rédacteurs web jouent un rôle important dans la rédaction de tous les résultats indiqués dans  les moteurs de recherche Google ou Bing, Ils ont pour rôle de se documenter avant d’écrire le contenu d’un article scientifique, littéraire, artistiques, informatif, documentatif etc. . . .Sans eux, nos moteurs de recherches seront pauvres et internet lui-même ne sera pas un outil prioritaire, nécessaire à toutes documentations. De nos jours, le système LMD universitaire favorise la documentation au niveau de l’internet, les dossiers devront être mis à jour, les personnes qui sont devant l’écran sont là pour chercher la réponse à ce qu’ils veulent, avec ou sans idée de ce que c’est dans leur tête ne s’attendent pas à être déçu. Ils sont là pour avoir des réponses, et non pour fouiller eux-mêmes les réponses, c’est à cela que servent évidemment le rôle des rédacteurs, faciliter les recherches avec leurs articles. Mais qu’en est-t-il de ce qu’ils écrivent ?

Le contenu rédactionnel

Le futur des jeunes d’aujourd’hui dépend pertinemment de ce qui est écrit et indiqué sur internet, qui est actuellement abrogé par le mot Net. Le contenu de ce qui est écrit doit être clair, sans encombre, facile à retenir, et ne doivent pas trop s’éloigner des mots clés et des liens. Le contenu rédactionnel devra aussi être fiable, ne doit pas présenter des mensonges ni des exemples non prouvés, le rédacteur web est l’auteur de tous les contenus d’un site web, et souvent ils travaillent avec un site de communication ou en agence, le rédacteur peut aussi travailler solitairement. Le contenu de ce qui est indiqué dans le site ou dans le lien, écrit par le rédacteur est devenu le roi de l’outil internet.

Le contenu rédactionnel a de vertigineux avenirs, car non seulement les textes sont de nature simple, fiable mais aussi les rédacteurs web en font une démarche de concours de qualité.

 

 

Maison ou appartement ?

clefs

 

Lorsqu’on décide d’acquérir une maison, plusieurs facteurs entrent en jeu : les goûts, les possibilités économiques, les inclinations personnelles, etc. Ainsi les critères qui portent à choisir une typologie de logement bien précise sont très nombreux. La première question que l’on se pose est de savoir si l’on est plus fait pour vivre en maison ou en appartement. A la suite, les pour et les contre de chacune de ces deux typologies sont confrontées. Bonne lecture !

 

Vivre en appartement

 

clefs

La typologie d’habitation la plus courante est certainement l’appartement, dans des copropriétés plus ou moins grandes. Généralement, on tend à penser que le choix de vivre en appartement est directement lié à des motivations économiques, mais le prix n’est pas le seul élément qui détermine l’envie de vivre dans un immeuble.

Dans de nombreux cas, acquérir un appartement permet d’économiser en ce qu’il coûte souvent moins cher qu’un pavillon. Mais ce n’est pas tout : nombreuses sont les personnes qui se sentent plus en sécurité dans un immeuble où ils préfèrent la proximité avec d’autres familles, utile en cas de besoin et certainement avantageuse pour socialiser entre enfants, adultes ou personnes âgées.

Vivre en appartement peut être très confortable, notamment grâce aux nouvelles constructions qui privilégient les bâtiments à taille humaine, évitant tant que possible les immeubles excessivement hauts et opprimants.

En outre habiter dans un immeuble permet de partager les charges liées à la gestion écologiques des habitations, les technologies en communs comme le système pour le recueil d’eau ou les panneaux solaires.

 

Vivre en maison

 

La maison indépendante est un rêve pour de nombreux Français car elle permet d’avoir un jardin privé ou un balcon. En général, la maison est située en dehors des centres villes, dans les zones périphériques ou dans les campagnes. Pour les amoureux de la nature qui ne souhaitent toutefois pas renoncer à la proximité avec les autres et les commerces il est possible de trancher en optant pour une maison de ville ou semi-indépendante qui permettent de conserver son indépendance mais dans un contexte d’habitation non isolée.

La maison est idéale pour les familles, elle confère plus d’espace et les enfants sont généralement ravis de pouvoir avoir leur chambre à eux et un espace jardin où jouer.

Une maison vraiment à vous

 

Ne renoncez en aucun cas à votre rêve de maison ou d’appartement, évaluez avec attention les coûts et les bénéfices des différentes typologies d’habitation en fonction des exigences de votre noyau familial.

Si toutefois vous vous décidez pour la maison indépendante, sachez qu’il est possible de personnaliser votre projet grâce à des entreprises à l’image de Maisons Côté Soleil, située dans le sud-ouest de la France.

Sommes-nous ce que nous mangeons ?

room saveurs

room saveurs

« Nous sommes ce que nous mangeons »

 

En ces termes s’exprimait le philosophe allemand Ludwig Feuerbach (1804-1872), disciple de Hegel et chef de file du courant matérialiste. Deux siècles plus tard, cette affirmation est toujours d’actualité.

Ce que nous ingérons par la bouche, notre organisme l’utilise pour se construire lui-même. Nous sommes faits de la nourriture que nous avalons, de l’eau que nous buvons, de l’air que nous respirons, des pensées, des espoirs et des craintes que nous nourrissons. Nous sommes également faits de l’influence qu’ont l’extérieur et autrui sur nous. Notre bien-être physique, mental, émotionnel et spirituel dépend de la qualité et de la pureté des substances qu’absorbe notre organisme.

En général, on accorde assez peu d’attention à ce qu’on l’on ingère, il est rare qu’on se fasse la réflexion que cette substance fera partie de nous et qu’elle conditionnera nos processus chimiques, biologiques, énergétiques et spirituels. Si une substance est compatible avec notre nature, l’organisme l’assimilera sans effort et en tirera un bénéfice. Dans le cas contraire, notre corps subira cette action comme une pollution, il luttera pour en neutraliser les effets négatifs, lui faisant perdre de l’énergie. Lorsque notre organisme n’est plus capable d’éliminer les toxines introduites et accumulées, la maladie se manifeste dans la partie la plus touchée et la plus affaiblie de l’organisme.

Le physique et le mental intimement liés

 

En réalité, la nourriture n’influence pas uniquement le physique mais également la conscience et la manière de penser. On peut connaître un homme en fonction de ce qu’il mange. L’ingénieur français André Simoneton a prouvé que les radiations émises par un organisme sain avoisinent les 6500 angströms (unité de longueur valant 0,1 nanomètre, soit 1 dixième de milliardième de mètre) et subdivisent les aliments en trois catégories : les « morts », dont les radiations sont nulles (aliments cuits, alcool et sucre), ceux inférieurs à 3000 angströms (viandes, lait, fromages, confitures et pain), et ceux très élevés entre 8000 et 10000 angströms (fruits, légumes crus et lait maternel).

Le botaniste allemand Von Bunge (1893-1890) a déclaré : « la vie se base sur la transformation de substance par le biais d’un processus qui libère des énergies, comme dans tout processus de transformation d’une entité chimique d’atomes et de molécules en une autre. » Et comment pourrait-il en être autrement ? Il y a des aliments qui guérissent et d’autres qui nuisent, c’est un fait

Autant de raisons pour bien manger !

 

Nous sommes ce que nous mangeons, c’est un fait scientifiquement et philosophiquement prouvé, alors tâchons de manger de manière saine et éthique. C’est dans ce sens que Room Saveurs, traiteur spécialisé dans la livraison à domicile, convaincu que manger doit rester un plaisir sain et respectueux des ressources que nous offre la nature, propose le meilleur de la gastronomie. Pour ce faire l’entreprise collabore étroitement avec des chefs cuisiniers qui mettent toute leur créativité au service de l’élaboration du menu, et toute leur technique pour confectionner des plats qui satisferont les goûts de chacun.

Faire du sport et bien s’équiper

vente-privee-sport

La pratique du sport est importante quand on souhaite rester en bonne santé et en forme tout au long de l’année, mais il ne faut pas négliger non plus sa tenue ainsi que le matériel. En effet les activités physiques doivent être pratiquer de manière optimale et pour cela rien de mieux que de s’équiper de tenue de sport optimisée pour une activité physique intense.

Ainsi quelque soit le sport que vous faites au quotidien, vous devez aussi vous poser les bonnes questions par rapport à la tenue ainsi que les équipements, si ces derniers sont de qualité pour vous. Mais tout le monde ne peut pas se permettre d’investir de l’argent dans des grandes marques de vêtements de sport sauf si vous avez la bonne solution entre les mains comme développé ci-dessous.

Vente privée sport

Internet permet aujourd’hui de faire de nombreuses et bonnes affaires dans beaucoup de catégorie de produit et c’est aussi le cas pour les vêtements de sport. En effet des plateformes comme celle de vente privée sport permettent à tous et à toutes de pouvoir s’équiper avec des produits offrant le meilleur rapport qualité et prix.

Il s’agit donc d’accessoire de sport et de tenue où la qualité est au rendez-vous et qui permettent à tous les sportifs de pouvoir pratiquer sereinement une activité physique quelque soit votre niveau.

Les avantages des stages

C’est un fait, aujourd’hui les diplômes ne suffisent plus. Les recruteurs recherchent le profil idéal, c’est-à-dire celui d’un candidat qui outre un haut niveau d’instruction, a déjà eu l’opportunité de mettre ses compétences théoriques lors de stages ou expériences professionnelles ou sein de son cursus.

bts-communication

bts-communication

 

L’ESP, École Supérieure de Publicité de Paris est consciente de cet aspect, c’est pourquoi ses étudiants se voient immédiatement immergés dans le mode professionnel grâce à des stages en entreprise.

 

Qu’est-ce qu’un stage ?

 

Un stage est le tremplin pour te préparer au monde du travail et pour orienter tes choix professionnels futurs. Il s’agit d’une période (qui en moyenne dure 6 mois) au cours de laquelle l’étudiant sera amené à travailler au sein d’une agence ou d’une entreprise, d’une association ou d’une fondation afin d’acquérir des compétences et de découvrir le secteur vers lequel tu souhaites t’orienter.

Faire un stage peut représenter un formidable tremplin pour sa carrière en ce qu’il est très apprécié des entreprises. En outre, le stage représente un instrument efficace d’insertion dans le monde du travail, nombreux sont les contrats qui débouchent sur un CDD voire un CDI.

Grâce à ton stage tu acquerras de nouvelles compétences spécifiques en mettant au profit de ton travail tout ce que tu auras appris en cours.

Cette expérience te permettra également de te mettre à l’épreuve, mais surtout de comprendre si tu es réellement fait pour le secteur auquel tu te destines.

Voici quelques conseils pour trouver le stage de tes rêves et t’adapter au mieux :

 

La recherche : Internet a ses plus et ses moins mais aujourd’hui c’est un moyen très efficace et rapide de trouver un employeur, de postuler, mais également d’obtenir des informations relatives à la structure d’accueil.

Le choix : Avant de choisir un stage, essaye de faire le point avec toi-même afin de déterminer les motivations qui te portent à te lancer dans cette expérience. Pour que ton stage soit le plus bénéfique possible pour toi, il est fondamental d’évaluer et de choisir avec attention le type d’entreprise où tu souhaites travailler. N’hésite pas à poser toutes tes questions lors de l’entretien d’embauche

Pendant le stage : ta participation active, l’enthousiasme avec lequel tu participeras aux activités, ta capacité d’intégration auprès de tes collègues seront des aspects fondamentaux.

L’encadrement : tout au long de ton stage, tu pourras faire part de tous tes doutes et questions à ton maître de stage près la structure d’accueil ainsi qu’à ton enseignant référent.

Après le stage : valorise ton expérience en mettant en jour ton CV. N’oublie pas de préciser la durée et la période de déroulement du stage, le nom et le secteur de l’entreprise, l’objectif de ton stage, les principales activités et les compétences acquises.

 

Bon stage !

L’économie énergétique en quelques points

terre

Le gâchis d’énergie est de plus en plus conséquent année après année et la répercussion la plus néfaste de cette évolution est sans aucun doute le très préoccupant réchauffement planétaire, un problème concret et réel dont nous entendons parler tous les jours, même si nous n’y sommes pas encore confrontés dans la vie quotidienne.

Pour le moment, nous ne sommes encore privés d’aucune ressource, c’est pourquoi devenir des citoyens responsables et attentifs à la question de l’économie énergétique devient une mission à laquelle chacun doit se dédier de manière individuelle.

Nous connaissons les risques liés à l’impact environnemental, à l’effet de serre et à l’exploitation des ressources naturelles, nous devons désormais comprendre que c’est chacun de nous, à notre petite échelle, et nos enfants dans le futur, qui détenons le pouvoir de lutter contre ces phénomènes catastrophiques, en contrôlant chaque jour notre consommation énergétique. Que ce soit à la maison ou au travail, il est important que cette prise de conscience devienne un réflexe.

Voici quelques conseils utiles pour l’économie énergétique, des conseils qui, si vous êtes habitué à un style de vie green, peuvent vous paraître élémentaires, mais il y a toujours des petites astuces auxquelles on n’avait pas pensé. D’autre part, n’hésitez pas à vous servir de ces conseils pour sensibiliser vos proches ou vous enfants quant au rôle fondamental qui est le leur en tant que citoyens de la terre.

 

A la maison :

-      Ne laissez pas vos appareils électrodomestiques en veille et ayez le réflexe de toujours éteindre la télévision ou l’ordinateur quand vous ne vous en servez plus.

-      Utilisez des lampes à basse consommation et pensez bien-sûr à toujours éteindre la lumière lorsque vous quittez une pièce.

-      Optez pour des appareils électrodomestiques à basse consommation.

-      N’abusez pas de l’air conditionné, ne descendez pas en dessous de 19 ou 20°C.

-      Aérez votre intérieur intelligemment de manière à favoriser le recyclage de l’air sans disperser la chaleur.

-      Faites tourner la machine à laver et le lave-linge uniquement lorsqu’ils sont pleins et si possible à basse température.

Pendant les courses :

-      Privilégiez les produits locaux à kilomètre 0 (pour lesquels la distance d’exportation est la moins longue, et les consommations d’énergie moins élevées).

-      Préférez les produis frais aux surgelés ou précuits.

-      Evitez les produits ayant un packaging excessif et non recyclable.

-      Soyez créatifs : n’hésitez pas à réutiliser, recréer, recycler, et bien entendu enseigner ces gestes à vos enfants dès leur plus âge.

En déplacement :

-      Limitez la vitesse, même si vous êtes pressé d’arriver : l’économie (tant en termes d’énergie que de frais) sera immédiate.

-      Evitez les charges superflues.

-      Utilisez le vélo ou les transports en commun autant que possible.

-      Contrôlez régulièrement la pression des pneus.

A grande échelle :

Enfin, sachez qu’il est possible de réaliser des travaux chez vous afin de faire des économies énergétiques, par exemple en installant une chaudière à condensation ou des panneaux solaires. Si beaucoup d’entre vous risquent d’être freinés par la perspective de se lancer dans des travaux de grande envergure qui en général impliquent des frais élevés, sachez qu’Auchan Prime Eco Energie, soucieux de l’environnement et du bien-être de ses clients, propose une prime afin de financer une partie de vos travaux. Constituez votre dossier et gagnez de l’argent en protégeant l’environnement !

Réduire les gâchis d’énergie revient à faire des économies et vous garantit une amélioration de votre bien-être. Hélas, un préjugé courant veut que le choix d’une vie plus impliquée dans le développement durable rime avec sacrifices : découvrir la beauté et la liberté de ces modes de vie nous permet au contraire de contribuer à la sauvegarde des ressources de notre belle planète.

Vers une Europe « grande taille »

size factory

Les chiffres sont tombés et ils sont inquiétants. D’après l’OMS, d’ici 2030, en Europe une femme sur deux et sept hommes sur dix pourraient bien être considérés en surpoids. Le pourcentage d’hommes « oversize » devrait passer de 58 % en 2010 à 70 % en 2030. Plus inquiétant encore, l’obésité devrait frapper un homme sur cinq et 15 % de la population féminine. Parmi les pays le plus à risque se trouvent la Grande Bretagne et l’Irlande.

Les femmes s’en sortent mieux – D’après cette même étude, le pourcentage de femmes en surpoids passera de 39 % en 2010 à 50 % en 2030, tandis que les obèses passeront de 10 à 15 %. Un taux inférieur à celui enregistré pour les hommes, mais qui demeure alarmant. L’Europe s’apprête à traverser une véritable crise « d’urgence obésité », à cause de laquelle la plupart des pays européens enregistreront plus de 50 % d’adultes en surpoids, avec des pics allant jusqu’à 90 % en Irlande.

Les pays les plus à risque – Parmi les pays les plus à risque selon l’OMS, se trouvent la Grèce, l’Espagne, l’Autriche et la République Tchèque. Etonnement, la Suisse qui a pourtant un faible taux de risque d’obésité rejoindra le top 10, avec un taux d’obèses s’élevant à 26 % chez les hommes et à 22 % chez les femmes. Parmi les rares pays qui accuseront une baisse de la population en surpoids, figure la Hollande qui devrait passer de ses 54 % actuels à 49 % d’ici une quinzaine d’années.

Des chiffres à prendre avec des pincettes – Joao Breda, du Bureau européen de l’OMS a commenté ces prévisions : « même s’il ne s’agit que de chiffres préventifs qui doivent par conséquent être considérés avec beaucoup de précaution, ils sont tout de même porteurs de deux messages très importants : tout d’abord, la disponibilité et la qualité des données dans les pays doivent être améliorées. Ensuite, ces prévisions démontrent la nécessité de renforcer les efforts pour prévenir et combattre l’obésité ».

Ce qu’il faut retenir de cet article, c’est que notre société est en mutation. Aujourd’hui les hommes sont beaucoup plus grands, plus larges et plus lourds qu’il y a seulement quarante ans. Toutefois, il demeure et il demeurera toujours des inégalités dans ce domaine, qui peut dans la vie de tous les jours représenter un véritable handicap, par exemple lorsque l’on est un homme plus grand ou plus fort que la moyenne et que l’on doit s’habiller pour une occasion particulière. Heureusement, conscient de l’évolution de la corpulence humaine ces dernière années, certaines entreprises comme Size Factory ont su s’adapter et proposent des gammes de vêtements très variées pour grandes tailles.

Les album-photos, un antidote à l’égocentrisme ?

La photo : à la conquête du territoire social virtuel !

 

Particulièrement chez les jeunes, jamais l’égocentrisme n’avait été aussi prononcé qu’aujourd’hui, exacerbé par les nombreux réseaux sociaux qui encouragent leurs utilisateurs à afficher sans aucune pudeur leur vie privée aux yeux de tous. Pour les ados, c’est même devenu une sorte de jeu, de concours entre eux, à celui qui aura le plus d’amis, le plus de « likes » mais également le plus de photos sur son profil. « J’en ai plus de 7000 » fanfaronne Johanna, collégienne. Et lorsqu’on lui demande comment, du haut de ses 14 ans, elle a pu récolter autant de photos, elle ne se laisse pas démonter : « Pour la plupart ce sont des photos de moi avec mes copines, ou de moi toute seule quand je me trouve jolie, quand j’essaie une nouvelle coiffure, un nouveau gloss, etc. ». Et lorsqu’on lui demande si elle estime que ces photos trouvent leur place dans la sphère publique, là encore elle semble ne pas voir le problème : « Je n’ai rien à cacher, si ça dérange les gens, rien ne les oblige à regarder mes photos ». Ce qui dans l’absolu n’est pas faux mais nous savons tous que certains réseaux sociaux, lorsqu’ils sont utilisés de manière inadaptée, poussent au voyeurisme et à la curiosité parfois excessive, voire malsaine.

 

De l’art à l’égocentrisme

 

En effet, la photographie n’est plus investie du même rôle que par le passé : s’il y a encore une quinzaine d’années, nous réfléchissions à chaque photo que nous prenions (car le développement était coûteux et la pellicule limitée, il importait donc de ne pas gaspiller), aujourd’hui même le téléphone portable le plus simple est muni d’un appareil photo et photographier fait partie intégrante de notre vie, pour certains, c’est même devenu un réflexe. La photo a perdu de sa valeur symbolique en ce qu’elle est accessible à tous à moindre coût.

Une autre chose qui a changé est le plaisir que l’on éprouvait auparavant à découvrir ses photos développées sur papier quelques semaines ou quelques mois après les avoir prises. Qu’elles génèrent déception ou enthousiasme, qu’elles rappellent de bons ou de douloureux souvenirs, leur mission était bel et bien de nous procurer des émotions. On ne peut pas vraiment en dire autant aujourd’hui, à l’ère où les jeunes passent des heures à faires des selfies jusqu’à obtenir le cliché qui les mettra le plus en valeur, qu’ils modifieront consciencieusement sur Instagram et qu’ils publieront frénétiquement sur leur page Facebook.

album-photo-selfie

Retrouvez le plaisir de créer de beaux album-photos

 

C’est pour rendre à la photographie sa mission première qui était celle d’immortaliser un moment de spontanéité, que le site Photocité met son savoir-faire et son professionnalisme au service des amoureux de la photo qui refusent d’accepter de voir cet art se transformer en instrument d’alimentation de notre égocentrisme et de notre futilité.

Photocité vous permet de créer de magnifiques album photos, aussi riches et émouvants que ceux de votre enfance, mais en se servant des avancées technologiques pour les rendre entièrement personnalisables. Une manière de lier passé et présent ; après tout, n’est-ce pas aussi ce à quoi sert la  photographie ?

La caisse enregistreuse tactile dans la restauration

images

Excellent dans votre domaine, vous avez aujourd’hui un restaurant renommé et vos clients se font nombreux jour après jour.  Vous avez considérablement besoin d’aide pour la gestion de votre établissement ? La caisse tactile pourrait être votre solution de gestion. Découvrez dans ces quelques lignes l’intérêt d’une caisse tactile pour la restauration.

 

Une caisse tactile, comment cela fonctionne ?

La caisse enregistreuse traditionnelle appelée aussi tiroir-caisse cède peu à peu sa place à la caisse la enregistreuse tactile.  Cette nouvelle génération de caisse garde la fonction initiale liée à un encaissement simple et rapide tout en  possédant beaucoup plus de fonctionnalités. De nos jours, différents types, modèles et marques de caisse enregistreuse tactile existent sur le marché. Toutefois, un trait caractéristique commun se rencontre dans toutes les caisses tactiles : son écran tactile est doté d’un système informatique performant. Les configurations et les options diffèrent d’une caisse tactile à une autre. En effet, certaines caisses sont destinées aux petits commerces tandis que d’autres ont été conçues pour assurer des tâches beaucoup plus complexes. Les caisses tactiles dédiées aux grandes enseignes, à l’hôtellerie et à la restauration ont par exemple une capacité plus étendue. Si vous avez entre vos mains, une caisse tactile de qualité, elle pourrait vous servir des années (environ une dizaine d’années). Cependant, plus vous avez une caisse tactile haut de gamme, plus son prix est élevé. Vous pouvez obtenir une caisse tactile à partir de 500 euros jusqu’à 2000euros. Par rapport aux autres types de caisses, la caisse tactile peut s’adapter avec l’évolution du temps et du métier.

 

Une caisse tactile pour la restauration

Une caisse tactile coriace et beaucoup plus performante a été spécialement conçue pour les restaurateurs. La caisse tactile étant personnalisable, en y intégrant le bon logiciel, elle s’adapte aisément à votre domaine d’activité. Pour votre restaurant, la caisse tactile vous permet de faire une gestion plus poussée. En effet, en enregistrant toutes les informations liées à votre activité, elle vous permet d’une part d’établir des prévisions financières (à court, à moyen et à long terme), et d’autre part de gérer quotidiennement votre restaurant. Dans ce cadre, elle vous donne l’opportunité de gérer les achats, le stock, le transport, le fournisseur, le personnel… de manière complète ou partielle en temps réel. Aussi, la caisse tactile vous permet d’analyser et de prendre une décision rapidement sans avoir à vous déplacer, car elle vous permet de prendre les commandes de vos clients, de transmettre les commandes en cuisine, de  faire le suivi des plats en cuisines et  de réaliser les diverses transactions. De plus, certaines caisses tactiles sont vendues avec des accessoires comme les bipeurs ou des terminaux tactiles vous évitant les déplacements inutiles.   En utilisant une caisse tactile pour la restauration, vous serez certain de gérer votre restaurant de manière optimale et efficace.

« Older Entries